Commandes GIT sur serveur en production – Nicolas BAPTISTA

Commandes GIT sur serveur en production

Les commandes suivantes peuvent être utilisé sur un serveur en production.
Dans le cas d’un déveleppement sur machine locale, utiliser des logiciels gratuits comme GIT DESKTOP / SourceTree.

Voici les deux commandes utilisés au quotidien:

Premier déploiement dans un dossier

git clone <URL GITLAB/GITHUB HTTPS>

Mise à jour / Récupération des derniers changements

git pull

Les commandes suivantes répondent à des problematiques particulières qui peuvent arriver.

Changement de l’URL du repository GIT

Ce problème peut intervenir notamment si vous utilisez GITLAB ou GITHUB en SSH et que vous voulez passer en HTTPS ou vis versa, ou suite à des problèmes de droits d’une clé SSH type “remote: The project you were looking for could not be found.” et “fatal: Could not read from remote repository.”

Vérification de l’URL du repository:

git remote -v

Changement de cet URL:

git remote set-url origin <URL>

Changement de branche

git checkout <nom_de_la_branche>

Le git pull ne fonctionne pas “You have unstaged changes”

Il se peut que vous ayez l’erreur suivante, indiquant que des fichiers ont changés et doivent être commit alors que vous n’avez rien touché et que vous souhaitez juste mettre le serveur à jour :

Cannot pull with rebase: You have unstaged changes. 
Please commit or stash them. 

Dans ce cas, on doit supprimer ces changements avec la commande suivante :

git reset --hard

Vous pouvez ensuite faire votre git pull

Revenir au commit précédent

git reset --hard HEAD^

Revenir à un commit précis

git reset --hard <ID COMMIT>

L’ID du commit est générallement à 7 chiffres et lettres hexadecimal, exemple:
26b47fa

Vous pouvez le trouver dans l’onglet historique de votre GIT DESKTOP

Ecraser les modifications sur le repository distant (local > remote)

git push --force origin master

Attention, écrase le répository distant, utile si vous voulez “supprimer” un commit qui a été pushé.

Ecraser les modifications sur le repository local (remote > local)

git reset --hard origin/master

Attention, supprime toutes les modifications faites non pushé vers le git distant, utile si vous voulez “supprimer” les commits en local pour avoir la même chose que sur le git distant.